Florida : l’Homme face à la Nature

Entre 31°0'  de latitude nord et 87°50' de longitude ouest s'étend : La Floride.

- Le jour et la nuit -

A l'évocation de cet état américain possédant le plus de côtes maritimes (après l'Alaska), la ville de Miami est présente dans tous les esprits comme unique centre d'intérêt de la Floride. C'est une analyse fortement réductrice ou tout au moins idéalisée par les festifs et les noctambules. Pour les visiteurs diurnes, l'analyse est tout autre. Certes, ce n'est pas le relief qui attire l'oeil et vous fait expirer des Wouah à chaque virage le long de la US 1 ou de la US 41 !... Non, la Floride c'est une ambiance et une découverte environnementale.

A Miami-Beach, plongez dans une ambiance latino d'entre deux guerres.

Dans l'Est de la ville , les architectures Art-Déco vous font plonger dans cette l'ambiance des années folles. Aujourd'hui seuls les hôtels, maisons et animations musicales latino des bars vous baignent dans cet atmosphère qui fait rentrer dans un voyage de découverte à la "Hemingway".

Les autres quartiers typiques se méritent. Il faut aller vers eux, les chercher, les trouver....Winwood et son Street Art, Little Havana et son ambiance cubaine, Little Haïti ou les jours sont plus beaux que les nuits et le Coral Gable quartier résidentiel "bien sous tous rapports".

La Floride, péninsule d'espaces aquatiques.

Avec 1900 kilomètres de côtes et un appuyée sur un plateau sédimentaire de très faible altitude et donc de très faible pente. L'eau y est omniprésente. Un cinquième de la surface de l'état est recouvert d'eau. Les nombreux cours d'eaux qui s'écoulent vers le golfe du Mexique se perdent dans un grand delta marécageux : Les Everglades.

Un parc national, une réserve écologique...en sursis

Des Everglades, je n'imaginais que de salubres marais regorgeant de reptiles réputés hostiles. C'est évidemment simpliste et oublier les fondamentaux de la vie en milieu naturel !... S'ils sont dans ces milieux depuis environ 300 millions d'années, ils y on trouvé leur équilibre. En 1980 la population de la Floride était de 9 000 000 hab., vingt ans plus tard 16 000 000 !,... Aujourd'hui, les scientifiques s'inquiètent face à cette menace. Car il s'agit de ce développement démographique et industriel qui menace les ressources en eau, non seulement pour l'homme, mais aussi pour la faune et la flore du Parc. Bien que créé en 1947, les différentes alertes et mobilisations n'inversent pas la tendance.

La péninsule des Keys,...un pas vers la Havane

La partie sud des Keys requiert le plus d'attention. Le nord, encore dans un univers de mangrove, ne montre pas vraiment d'atouts idylliques , sa proximité du continent maintient une alternance de maisons et commerces telles que rencontrées sur le continent. L'étroitesse des îlots traversés montrent furtivement l'océan atlantique et le golfe du Mexique dans un coup de tête panoramique.

Vers Islamorada, le décor de plages blanches ombragées par les palmiers prend forme. Le parcours sur l'Overseas High Way (US 1), offre un spectacle maritime surprenant de couleurs et d'effet de mouvements d'eau pour peu que l'on prenne de l'altitude sur la High way.

Arrivée à Key West, le mythe des Caraïbes nous envahit avec ses airs de Havane et de Louisiane réunit. Maisons de maîtres aux façades en bois peint de blanc cherchant la fraicheur derrière leur barrière de végétation tropicale. Les pièces principales du rez de chaussée sont abritées du soleil par l'ombre des galeries en façades ou parfois disposées sur tout le périmètre de la maison.

Les activités principales gravitent autour du cigare, des jeux, des chants alternant avec les bars plus ou moins mythiques comme celui où E.Hemingway avait pris repère.

Florida : The Sunshine State...

L'Etat ensoleillé, mais où il faut tout de même choisir ses dates de séjour....surtout pour des européens du Nord !... évitant l'humidité tropicale des mois de Juin à Aout. Entre fin de l'hiver (période sèche) et printemps est un bon compromis pour découvrir cette péninsule atypique naturellement riche.

 


Liens :